Conseils et informations sur le parquet pour la salle de bain
parquet-salle-de-bain-1.jpgparquet-salle-de-bain-2.jpgparquet-salle-de-bain-3.jpgparquet-salle-de-bain-4.jpg

Parquet salle de bain

Parquet pour salle de bain

La salle de bain est de nos jours un espace qui réclame propreté, sécurité et esthétisme. Cet esthétisme est apporté par de nombreux objets, accessoires et meubles adaptés à la salle de bain. Mais eux seuls ne suffisent pas et ne représentent pas l’essentiel de la décoration. En effet, les revêtements des murs et du sol de la salle de bain permettent de définir le style, l’allure, la beauté, les coloris de la pièce. Le revêtement du sol de la salle de bain qui est généralement un revêtement résistant à l’humidité peut être décliné en divers matériaux. Cependant, le matériau le plus noble est le bois qui permet de revêtir le sol avec un parquet salle de bain et transformer du même coup la salle de bain en lieu convivial et fabuleusement esthétique.

parquet stratifié salle de bainLes essences du parquet de la salle de bain

Généralement, le parquet salle de bain est fait à base d’essences de bois exotique. En bois massif, le parquet offre une grande résistance à l’humidité ainsi qu’un grand apport esthétique. Lorsque le parquet est en bois stratifié, il doit être traité pour pouvoir résister à l’humidité de la salle de bain et conserver tout son esthétisme. Les différentes essences de bois utilisées pour le parquet salle de bain sont le teck, le bambou, l’iroko, le kempass, le moabi, le jatoba, l’ipé, le wengé, le doussié, le merbau et le padouck qui ont la particularité d’être très résistantes à l’humidité. Et pour cause, il s’agit d’espèces de bois exotiques généralement habitués à recevoir des tonnes d’eau. D’autres essences moins résistantes à l’humidité peuvent cependant être utilisées pour le parquet de la salle de bain après un traitement efficace et adapté, à l’instar des essences de bois européen comme le hêtre, le peuplier ou l’épicéa, le frêne, etc. Toutes ces essences de bois concourent à la conception du parquet salle de bain qui est un revêtement hautement décoratif. En achetant un parquet conçu à base d’une essence de bois exotique, il faut toujours se rassurer de la présence du label européen ou français qui atteste que le bois n’est pas issu d’une déforestation anarchique. En choisissant un parquet pour la salle de bain, il faudra en outre veiller à la finition du bois, car cette finition (vernie, peinte, lasurée, etc.) permettra au bois de mieux résister et d’avoir une longévité maximale.

La pose du parquet de la salle de bain

parquet flottant salle de bainPour poser un parquet salle de bain, on peut procéder de différentes manières. On peut ainsi effectuer la pose par le biais de la pose clouée, de la pose flottante idéale pour le parquet flottant salle de bain et de la pose collée. Ce dernier type de pose est de plus en plus privilégié par rapport aux deux autres types de pose en raison de la facilité de manipulation qu’elle offre. D’ailleurs, on s’en sert pour faire la pose de parquet du pont de bateau. On peut acheter des lames de parquet qui sont déjà traitées et vernies soit on achète des lames de parquet qu’on traitera soi-même. L’idéal est de prendre des lames avec un joint intégré ou d’en réaliser si elles n’en ont pas. Quelque soit l’essence de bois du parquet que l’on va choisir, la pose du parquet salle de bain se fera mieux avec la pose collée qui garantit une bonne étanchéité du parquet. Lorsqu’on choisit un parquet stratifié salle de bain, on aura moins de travail à faire quant aux finitions par rapport à un parquet en bois brut de salle de bain.

Le parquet salle de bain est un parquet très onéreux, puisque les lames pré-huilées ou vernies et dont les joints sont intégrés coûtent au moins 100 euros le mètre carré. Pour les lames livrées sans joints, il faudra prévoir de débourser entre 60 et 70 euros sans oublier le prix de la colle qui est de 8 euros le kilogramme.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions

Aucun commentaire pour le moment